• le chateau de combourg prit de coté


  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Août à 04:29

    Bonjour, ma Marie-Thé,

    mon coucou, matinal. Bien joli château, ça doit être un château féodal, vu son aspect. Je passe te remercier. Ici, forte chaleur, et pour aujourd'hui, chaleur lourde humide caniculaire. Mon infirmière de garde, d'hier, me disait, que elle avait mis sa voiture dans un endroit en plein soleil, ne pouvant pas la garer ailleurs pas de place, comme c'était aussi pendant sa tournée et en revenant pour la prendre, en ouvrant la porte, elle a suffoquait tellement qu'il y faisait chaud, elle a regardé son thermomètre c'était marqué cinquante degrés, elle a laissé ouvert pendant un bon moment avant d'y rentrer et a mis par parlier la clim et quand sa voiture a été fraîche a elle pu continuer sa tournée.  Je te souhaite un bon vendredi, une bonne journée, une bonne fin de semaine. Mes tendres amitiés, de gros bisous.

    2
    Vendredi 3 Août à 05:55

    j'aime cette vue de ce château c'est comme si on était transporté dans ce monde médiéval j'aimeeeeeeeeee beaucoup je te souhaite une agréable journée 

    3
    Vendredi 3 Août à 06:15

    Aussi beau de face que de profil.

    Bisoux, ma mariethé

    4
    Vendredi 3 Août à 07:33

    ah il est vraiment superbe ce chateau me plait beaucoup ! 

    un bizou et une bonne journée à toi, courage pour les confitures mon dieu moi je vais manger froid à midi et ce soir aussi ! 

    un gros bibi je t'embrasse FLO

    5
    Vendredi 3 Août à 08:03

    Magnifique j'adooooooooore !!!

    Bisous, bisous

    6
    Vendredi 3 Août à 09:17

    La création du jour

    Bonjour Marie Thé, belle photo de ce château féodal...

    La chaleur devient insupportable.

    Bonne journée, bons baisers

    7
    Vendredi 3 Août à 10:47

    Bonjour Marie Thé,

    Un petit coucou, nous voilà revenus des courses, il faisait vraiment bon dans le magasin, on y passerait bien la journée !

    Il fait déjà 30° en passant à la pharmacie où la température s'affiche. Mes volets sont fermés ,je viens de passer la serpillière et ça a du mal à sécher,on ne peut pas faire courant d'air sinon la chaleur va rentrer...

    Ce midi, pas de grande cuisson, poulet fumé et salade, nous restons à la maison ,au frais car ça va être le four au bord de l'eau, hier, on   a eu bien chaud , même sous le parasol , on va attendre le retour des nuages .

    Je vais préparer ma salade, il est plus que temps, je viens d'avoir un coup de tel d'un ami pêcheur, il m'annonce qu'il est à l'hopital dans un triste état ,nous irons lui rendre visite les jours prochains. Il avait un anus artificiel, le chirurgien l'a remis en continuité et la suture a lâché : tout s'est répandu dans son ventre..helico d'urgence au CHU de Lille, puis Valenciennes, il n'est pas sorti d'affaire ,il a 72 ans et il est dialysé depuis 5 ans. Il a eu un triple pontage l'année dernière + une opération à la vésicule il n'a vraiment pas de chance

    Espérons rester en bonne santé longtemps

     Je t'embrasse, très bon jeudi ,à l'ombre bien sûr

     

    8
    Vendredi 3 Août à 11:08
    renejeanine

    merci pour ton passage chere Marie-Thé, il est bien beau ce château de Combourg , vous avez encore des temperatures acceptables chez vous, tant mieux, ici sans la clim ce serait vraiment difficile ! bonne fin de semaine et grosses bises 

    9
    Vendredi 3 Août à 16:05

    Bonjour Marie-Thé,

    Il est superbe … J'ai fait mes petites recherches, j'aime bien savoir :

     

    Le château est situé à mi-chemin de Rennes (39 km) et de Saint-Malo (36 km) dans le département d'Ille-et-Vilaine (35), en France. Les façades et toitures du château, ainsi que la salle des gardes et le vestibule font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis août 1966, le reste du château étant inscrit depuis décembre 19262.

    L'écrivain François-René de Chateaubriand parlait dans ses mémoires des fantômes qui hanteraient le château de Combourg.

    Selon lui, les habitants du lieu laissaient entendre « qu'un certain comte de Combourg à jambe de bois mort depuis trois siècles revenait à certaines époques ». La pièce qui serait l'épicentre de ce phénomène paranormal est la "chambre rouge"  (qui était la chambre à coucher où dormait René-Auguste de Chateaubriand, père de l'écrivain).

    On raconte que l'un des seigneurs de Combourg, Malo-Auguste de Coëtquen (1679-1727) qui y serait mort dans son lit, aurait porté une jambe de bois après avoir perdu sa jambe droite à la bataille de Malplaquet (1709) et hanterait depuis les escaliers du château et serait parfois accompagné d'un chat noir dont on pourrait entendre les miaulements près de la « Tour du Chat » où Chateaubriand avait sa chambre.

    Au cours de la restauration du château les ouvriers découvrirent le cadavre desséché d'un chat, emmuré derrière une poutre maîtresse datant du XVIe siècle. Cette découverte fut immédiatement reliée à "la légende du chat fantôme"; il semble qu'il existait jadis une tradition consistant à emmurer vivant un chat noir dans les fondations d'un bâtiment pour conjurer le mauvais sort.

    L'animal momifié est exposé sous vitrine dans la chambre occupée par Chateaubriand enfant.

    Pour en savoir plus ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Combourg

     

    Il fait encore bien chaud, et cette chaleur m'épuise … 

    Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :